La CVAE, un levier pour les tiers lieux ?

Posté le

par Didier Galet

La CVAE (La cotisation sur la valeur ajoutée) et la cotisation foncière des entreprises (CFE) constituent la contribution économique territoriale (CET). La CVAE est due par les entreprises et les travailleurs indépendants à partir d’un certain chiffre d’affaires. Elle est calculée en fonction de la valeur ajoutée produite par l’entreprise

Club des entrepreneurs du Volvestre. Déjà 50 adhérents — Dominique Valentin, fondateur et président de ce nouveau club.

Dirigeant du Réseau de tiers-lieux Relais d’EntreprisesDominique Valentin plaide pour une meilleure répartition des recettes de CVAE au profit des territoires qui accueillent des salariés en télétravail dans des tiers-lieux de proximité. Ces derniers se situent en effet plutôt dans les espaces ruraux ou périurbains, souvent moins bien lotis en CVAE que les métropoles ou agglomérations, qui regroupent souvent les sièges des entreprises de ces mêmes salariés. « Il faut valoriser les externalisations positives pour ces territoires et leur donner ainsi un moyen de financer les tiers-lieux, ce qui est de nature à attirer de nouveaux habitants », estime-t-il. Ce plaidoyer, adressé dès octobre dernier à Joël Giraud à l’occasion du Parlement rural français,  fait depuis son bout de chemin….

Un témoignage engagé 

Restez informé.e avec
la lettre d'informations !

Pin It on Pinterest