Serons nous tous télétravailleurs en 2050?

Posté le

par Didier Galet

Un rapport sénatorial dessine les perspectives du télétravail en France. Si son augmentation croissante parait actée, il n’en reste pas moins que son bon exercice nécessite accompagnement et moyens.

« À la question “serons-nous tous télétravailleurs en 2050 ?”, les rapporteurs répondent évidemment qu'”une partie encore significative du travail ne peut pas être exercée à distance”. “Au mieux la moitié des actifs” pourraient donc être concernés par le télétravail en France, avec une alternance de présentiel et distanciel. Ils notent dès lors l’impact positif sur la productivité à long terme (de 5 à 30 %) particulièrement pour les salariés qui ont des “tâches créatives” et surtout si le salarié est “volontaire”. Le télétravail serait donc une “opportunité à saisir” avec des aspects très positifs pour l’inclusion des travailleurs handicapés, pour le travail féminin (“à condition que le télétravail ne se traduise pas par l’imposition aux femmes de nouvelles tâches domestiques”) ».

La suite

 

Pin It on Pinterest